Rencontres infideles

Que pensent les femmes libérées du candaulisme ?

Il faut savoir que même si une femme est libérée, ça ne fait pas d’elle une libertine pour autant sachez-le messieurs. Mais il arrive que durant dans sa vie et au fur et à mesure de ses divers partenaires sexuels, qu’une femme soit confrontée à ce genre de fantasme purement masculin que voudrait faire son compagnon. Pratique qui n’est pas tout à fait inconnue, vu qu’il tend à se populariser avec la montée de divers médias : magazine libertine, blog et radio échangiste qui en font un sujet récurrent.

La candaulisme : un fantasme impossible sans la femme

C’est une pratique qui intrigue bon nombre de femme et qui nourrit en quelque sorte leurs curiosités sur le plan sexuel. Des hommes aux envies quelques peu étranges et différentes mais auxquels ne peut pas leurs en vouloir celles qui mêmes libérées ne peuvent le faire par principe ; celles qui le font par amour et qui par la suite prennent du plaisir et pour finir, celles à qui cela ne pose aucun problème et contribuent même à assouvir leurs fantasmes.

La candaulisme c’est de partager sa femme avec d’autres hommes ou de la regarder faire l’amour sans y prendre part. C’est un fantasme qui pourrait sans doute en repousser plus d’une, car elle va à l’encontre des principes mêmes de l’amour : possession et jalousie. Même si une femme libérée suit les désirs érotiques de son compagnon sans poser lui poser de questions, dans la plupart des cas elles sont dérangées au vue d’éventuel risque que cela peut faire subir à leurs couples.

La force de l’imagination

La particularité de la femme libérée c’est qu’elle a une plus grande ouverture d’esprit que les autres femmes qui ne le sont pas. C’est-à-dire qu’elle est plus disposé et plus réactive aux fantasmes de son partenaire sexuel. Elle pourra alors se rendre compte qu’un candauliste ressent une plus grande satisfaction à la regarder coucher avec un autre. Le plaçant au rang de spectateur ou plus communément appelé : voyeur.
Ici l’excitation de son compagnon est uniquement générée par ses propres imaginations, que seul le fait de la voir coucher avec un autre sous ses yeux peut le stimuler. C’est-à-dire que le fait qu’elle désir un autre que lui anime la passion et l’amour qu’il porte envers son amante.

Le candaulisme, une histoire d’amour

Il est très intéressant de vous faire savoir que quand un homme avoue son candaulisme à sa partenaire, il avoue aussi par la même manière son entière confiance envers elle et qui les unit dans leur couple. C’est-à-dire que même quand celle-ci couche avec un autre, il ne ressent aucune crainte de la perdre. C’est en quelque sorte un acte qui l’aide à retrouver de la force pour la reconquérir, qui met un peu de piment dans leurs relations.

Alors quand la femme prend conscience de tout cela, elle peut aussi de son côté proposer ses propres fantasmes personnels qu’elle gardait secrète jusque-là. Ce qui renforce encore plus leur complicité mutuelle et de permettre à celle-ci d’avoir autant de plaisirs que son partenaire.

L’homme ici ressent une entière satisfaction à travers la liberté de sa compagne, sur le fait qu’elle puisse s’épanouir avec lui, sans pour autant en être le propriétaire, sans pour autant en faire son objet. Celles qui sont déjà dans le libertinage, le candaulisme n’est une pas une grande chose et fait partie du répertoire habituel. Ce qui fait que pour celles qui ne le sont pas, accepter ce genre de pratique, est une très grande preuve d’amour envers leurs amants.

Laissez votre commentaire à propos de cet article